FATAL

De Encyclopedia Noelica
Aller à la navigationAller à la recherche
FATAL logo.gif
La couverture de la seconde édition.

F.A.T.A.L. est un jeu de rôles papier réputé comme étant le pire jeu de l'univers. En théorie, c'est un jeu de rôles qui laisse une grande place au cul, et laisse les joueurs assouvir leurs fantasmes de viols à grands coups de dés. Dans les faits, les règles sont tellement complexes et bordéliques à la fois que le jeu est virtuellement injouable. La plupart des mécanismes nécessitent l'utilisation de formules quadratiques. Il y a quand même régulièrement des gens qui essayent d'y jouer en espérant que ce sera nanardesque, mais ils finissent tous par se rendre compte que c'est tellement injouable qu'on meurt d'ennui avant de tomber sur la moindre anecdote marrante à raconter. Ce qui est un comble, vu la quantité de trucs wtfesques que contiennent les règles. La seule chose qui égale le fiasco des règles, c'est l'obsession des auteurs pour les perversions sexuelles grotesques, au point que même les furries passent pour des puritains en comparaison. :peur:

Il y a deux éditions. La première est intitulée Fantasy Adventure To Adult Lechery. La deuxième s'appelle From Another Time, Another Land et est honteusement censurée, ayant retiré l'armure qui transforme en caricature de négro, parmi d'autres éléments qui font pourtant l'âme du jeu. :hap:

Le jeu est devenu connu suite à une "critique" de MacLennan & Sartin, qui est plus proche d'un coup de gueule rempli de vulgarités que d'une vraie critique, mais bon c'est une réaction normale face à ce jeu. Ils passent leur temps à parler des différents types de torture qu'il serait préférable de subir plutôt que de jouer au jeu, les tortures qu'ils aimeraient infliger aux créateurs du jeu, et à quel point les créateurs doivent être de gros cas sociaux, etc. Quelques vraies critiques se cachent pourtant dans le texte.

Cette critique a motivé une contre-critique de la part du créateur et de ses potes. Ils ont fait preuve d'un autisme rare en répondant complètement à côté de la plaque, avec une obsession hautaine pour les détails qui semblait jusque-là impossible. Parmi leurs contre-arguments, on trouve : "Le charisme facial n'est pas notre beauté, c'est la beauté de notre visage" ; "Je crois que ce que cherche Sartin c'est l'Articulation, pas le Charisme Rhétorique", et "La classification officielle de l'Articulation est sous-aptitude, pas stat". Ils ont également défendu la formule très complexe utilisée pour quelque chose aussi simple que pisser, sans se poser la question de pourquoi pisser est une compétence. Ils ont essayé de justifier que c'est possible d'avoir une vitesse d'élocution moyenne plus haute que notre vitesse d'élocution maximale, avec un argument qui dit qu'on confond les distributions "aléatoires" avec des distributions "uniformes" et du coup les distributions en cloche ne sont pas aléatoires... 'Fin bref, vous voyez l'idée. :noel:

Présentation

Une petite BD pour détendre l'atmosphère.

... T'es sûr ? T'es vraiment sûr ? :peur:

... Ok, tu pourras pas dire qu'on t'avait pas prévenu. :noel:

Le maître de jeu est appelé "Aedile". C'est un mot latin désignant le maître du Colisée, donc le "maître des jeux". Pourquoi est-ce que les auteurs de contenu porno pour jeux de rôles se sentent toujours forcés d'être des connards prétentieux ? Sérieusement, c'est la même chose pour The Book of Erotic Fantasy. Dans la version d'origine de F.A.T.A.L. c'était encore pire... le maître de jeu était appelé le "Maim Master", calembour pété avec "game master" et signifiant grosso modo "maître des douleurs". :hap:

L'intro dit qu'on n'a besoin que d'un peu d'algèbre, "et que même ça c'est relativement rare". Elle dit aussi qu'on n'a besoin que de deux d10. Ces deux affirmations sont des mensonges éhontés. Les stats d'aptitudes sont dérivées en faisant la moyenne des "sous-aptitudes" qui sont elles-mêmes calculées avec la formule (10d100/5)-1 et modifiées par l'un des trois différents types de pourcentages, et le déroulement du jeu peut affecter les sous-aptitudes ce qui signifie qu'il faut recalculer tout ça en direct. Les jets d'aptitudes sont faits avec 3d10 donc il faut plus de deux dés.

Apparemment "un peu d'algèbre" ça veut dire qu'on doit résoudre des formules quadratiques pour savoir si la fille qu'on vient de violer est enceinte. Et ensuite on jette du d10.000.000 pour savoir si elle va avoir des quintuplets. Bordel de merde. :mort:

La fiche de personnage fait onze pages. Il y a vingt sous-aptitudes (y compris "articulation" et "intelligence spatiale" ; remarquons aussi qu'à ce stade on a déjà jeté les 2d10 quatre-vingt fois), qui déterminent les cinq scores d'aptitudes. Le système d'alignement est basé sur D&D, avec un axe bien-mal et un axe loyal-chaotique, qui utilise les termes "éthique" et "morale" pour l'un et pour l'autre en les définissant vaguement, et dédie 23 PAGES rien que pour ça. Il y a aussi quatre scores de tempérament différents se basant sur les humeurs corporelles (un peu comme dans la médecine hippocratique), avec un tempérament secondaire en plus du tempérament principal, et une disposition qui est différente à la fois de l'alignement et des tempéraments. (Encore 22 pages en plus.) Sur la seconde page de la fiche de personnage on a quelques statistiques absolument essentielles : taille et circonférence de la bite, circonférence anale, circonférence et profondeur vaginale, diamètre, taille et couleur des tétons, taille de bonnet, taille de langue, résistance de l'hymène, taille des pieds, taille du poing, taille de la tête, etc. Ces mesures sont essentielles, parce qu'en combat on peut accidentellement se mettre à violer son adversaire, et le nombre de points de vie qu'ils perdent dépend de la différence entre la circonférence de la bite et celle de leurs orifices. Ça mérite d'être souligné un minimum : on peut accidentellement violer quelqu'un à mort dans un combat normal. ENSUITE on fait des jets pour d'autres choses comme la taille et le poids (et là on calcule notre indice de masse corporelle à partir de ces mesures), la couleur des cheveux, de la peau, l'acuité visuelle, l'âge (qui modifie les sous-aptitudes et donc les aptitudes et donc faut revenir en arrière et tout recalculer), vérifier si notre intelligence est assez basse pour avoir le bonus de force des trisos, la date d'anniversaire, la classe sociale, le lieu de naissance, le nombre de frères et sœurs, et le statut marital.

En d'autres termes, des jets aléatoires pour à peu près tout ce qu'un jeu normal laisserait les joueurs choisir, au cas où on aurait soudainement besoin de connaître la taille précise de leurs pieds. :noel:

Parmi les quatre cent quatre-vingt compétences que chaque personnage doit calculer il y a la fabrication de paniers (coordination œil-main, bon sens), l'horlogerie (intelligence spatiale), l'épouillage (coordination œil-main), la fabrication de gants (intelligence spatiale), le massage (charisme kinétique, coordination œil-main), l'art du crachat (articulation), et même uriner. Oui, pisser est une compétence. Oui, on peut rater son jet de pisse, qui sont évidemment bien plus compliqués mathématiquement que nécessaire.

La formule pour pisser : d100 + score de compétence "Uriner" + (moyenne de la Santé et des modificateurs Coordination Œil-Main) +/- (Modificateur "temps depuis la dernière pisse vs. quantité de liquide bu"). :autiste:

Le corps d'un personnage est divisé en dix-sept zones, chacune ayant son propre total de points de vie indépendant du reste, son propre équipement, et chacun des dix-sept morceaux d'armure a quatre types différents de résistance aux dégâts (contondante, taillade, poussée, plantage).

Les objets magiques sont soit assez inutiles, soit dangereux au point d'être suicidaires, soit complètement débiles. Voici une liste de quelques exemples remarquables.

  • Philtre de Luxure (insérer race) : Par exemple "philtre de luxure elfique". Si on le bois, tous les membres de la race en question dans un rayon de 100 pieds à la ronde vont essayer de nous baiser. (Le jeu est américain et utilise leurs unités de mesure débiles.)
  • Cape du Désir de Soi : La personne qui la porte va essayer de s'auto-sucer / de s'auto-faire un cunni, risquant de se briser la nuque dans le procédé.
  • Ceinture de Chasteté de Grossesse Maudite : La personne qui la porte tombe enceinte. La différence avec la version non maudite c'est que la version maudite fait que l'enfant à naître est toujours une fille. Sérieusement.
  • Bocal de Branlette : "Quand un mâle ouvre ce bocal, il doit passer un jet de sous-aptitude Volonté à TH 80, sinon il ne peut pas s'empêcher de bourrer le bocal avec son bâton à baise. Une fois à l'intérieur, le bocal va l'agripper fermement et le branler jusqu'à l'orgasme, même contre la volonté de la personne. À ce moment-là, le jouisseur doit faire un jet de pourcentage. Si le résultat est 01-10, alors le bocal tombe enceint. Si le bocal est enceint, il ne se laissera pas être ouvert, et il s'occupera du fœtus à l'intérieur, que les autres entendront crier à une distance de 1d100 pieds jour et nuit. Après 9 moins de torture fœtale, l'enfant naîtra et le bocal se brisera. Si le bocal est brisé durant sa grossesse, alors le fœtus mourrant et gigotant explose après 1d6 tours de gigotage. L'explosion cause 1d4 PV de dégâts soniques à tous ceux qui se trouvent dans un rayon de 1d4 miles. Des morceaux de bébé se retrouvent partout, sans explication. Quand il naît, l'enfant est Non-éthique Immoral (traduction : chaotique mauvais), sert son père loyalement, collectionne les bocaux de façon obsessive, et semble être un mâle sans pénis, mais avec des testicules excessivement grosses, qui ne peuvent jamais éjaculer. Ainsi, cet enfant sera toujours frustré. Tout enfant de bocal insistera que les autres l'appellent "Chucky".
  • Semence de Haine : Planter cette graine devant la maison d'un druide fait pousser un arbre qui pousse absolument tout à haïr ce druide. Le seul moyen de tuer cet arbre est que le druide se mette à sodomiser des animaux au hasard jusqu'à ce que ça résulte en une "semence d'amour". Ça peut le pousser à développer un goût pour la zoophilie.
  • Miroir de la Multitude : Un copier / coller du miroir de Evil Dead.
  • Anneau des Seigneurs : Un copier / coller de l'Anneau Unique.
  • Gode Maudit de la Grossesse : Si on l'utiliser, ça déclenche une grossesse au cours de laquelle on porte un autre gode à l'intérieur de nous, qui a de grandes chances de nous tuer.
  • (Arme) du Ravissement : L'utilisateur / l'utilisatrice va parfois essayer de violer des femmes au hasard avec cette arme, ce qui peut les faire tomber enceintes d'une autre arme violeuse (qui les tue lors de la "naissance").
  • Armure du Jewbacca Juifeux : "Toute personne portant cette armure voit son nez doubler de volume et la taille de son pénis se réduire de moitié. De plus, le porteur devient extrêmement avare et est prêt à se battre à mort pour une pièce d'argent. De plus, 2 pouces de poils poussent sur tout son corps, ce qui réduit de moitié leur Charisme Facial et leur Beauté Corporelle. Tant qu'il est poilu, le porteur doit se laver toutes les 1d6 heures ou sentir mauvais." Il y a trois autres armures comme ça qui transforment le porteur en un stéréotype ethnique sans aucune contrepartie bénéfique.
  • (Arme) de Torturon : Celui qui l'utilise devient obsédé par l'idée de retirer les yeux de ses victimes pour les mettre dans leurs nez, et aime prendre des bains de soleil nu sur le toit de chalets. Quand on sait que Torturon est le pseudo d'un des amis de l'auteur, c'est étrangement spécifique...

Le système de magie est divisé entre la magie cérémonielle (qui est généralement inutile pour ce dont on a vraiment besoin mais utile dans le cas de situations qui ne se produisent jamais) et la magie du chaos (qui demande d'utiliser de grosses tables de syllabes en cas de formule à prononcer, des ingrédients impossibles à obtenir, et dont le rituel peut prendre des jours). On a fait une liste de quelques sorts pour illustrer ; les noms en italiques sont de la magie cérémonielle, le reste est de la magie du chaos :

  • Contre les animaux sauvages, les créatures aquatiques, et les voleurs : Empêche les animaux sauvages, les créatures aquatiques et les voleurs de s'approcher. Tout le reste peut continuer de nous tuer comme si de rien n'était.
  • Appeler Dieu : Invoque un dieu. Les règles disent clairement que le dieu invoqué, quel qu'il soit, n'est pas content de s'être fait invoquer et va probablement tuer l'invocateur.
  • Sort d'amour pour lier éternellement : Verser la liste des ingrédients sur le gland de la bite, et quand on baise quelqu'un, après il nous suppliera de les baiser au moins une fois par jouer. (De nombreux autres "sorts d'amour" avec des effets similaires sont également présents.)
  • Fatal : Tue tout ce qui vit sur le monde de merde où le jeu se déroule, y compris l'utilisateur.
  • Pet Forcé : Force la cible à péter, évidemment.
  • Désir de Cadavre : Si ce sort est lancé sur une femme morte, elle prendra l'apparence, l'odeur, le goût, la chaleur, et même fera les mêmes bruits que si elle était vivante mais inconsciente. La description du sort dit explicitement que c'est fait pour faciliter la nécrophilie.
  • Oroanal : La bouche de la victime lui sert maintenant aussi d'anus, ou vice versa. Les effets de ce sort sont permanents.
  • Orgasme perpétuel : Les règles disent que non seulement ça tue la personne, mais l'orgasme perpétuel continue après la mort.
  • Test de grossesse : Tout est dans le titre. Il y a de fortes chances que ce soit nécessaire, pour des raisons qui doivent paraître évidentes à ce stade de l'article.
  • Souhait : On a le droit de faire un vœu, et il est exaucé. Le maître de jeu est encouragé par les règles à prendre une définition littéraire alakon afin de faire chier le joueur. Par exemple, s'il demande beaucoup d'or, lui faire tomber plusieurs miliers de kilos de lingots d'or sur la tête.

Ensuite, il y a aussi un tableau pour lister les effets de quand on rate un sort, avec toute une ribambelle d'effets bizarres, y compris ceux-ci :

  • La prochaine fois qu'on coule un bronze, il va prendre vie et essayer de nous tuer.
  • Des fruits poussent sur nos organes génitaux, et peuvent être consommés pour obtenir des bonus statistiques.
  • Des ogres gays sortent de nul part et essayent de sodomiser toutes les personnes présentes.
  • Un vagin qui gratte et qui pue apparaît sur notre tête.
  • Un œil apparaît sur notre bite, et peut servir de détecteur de mensonge par le pouvoir du bullshit.
  • Notre peau devient noir. "L'Aedile peut décider des pénalités appropriées."
  • Une gerbille sort de notre cul. Allez tout le monde, on chante Lemmiwinks !
  • La femme la plus proche est persuadée que son nom est "Pétassine" ("Cuntrina"), et insiste que tout le monde l'appelle comme ça.
  • Un pénis ailé apparaît et essayer de violer tout ce qu'il trouve.
  • Consommer l'ennemi accidentellement, tout en se faisant violer.
  • Lancer accidentellement le sort "Fatal" (voir plus haut).

Il y en a beaucoup d'autres, mais cet article a déjà assez de putain de listes de merde. :noel:

Les classes, c'est le même bordel. On a celles de base comme les guerriers, les mages, etc, mais aussi les putes (qui ont une description plus longue que la plupart des autres classes) et des trucs complètement wtfesques comme les Épouilleurs. Chaque classe gagne des points d'expérience (appelés AP) de différentes façons, et parfois si lentement qu'un personnage peut mourir de vieillesse avant d'atteindre le niveau 2. :wi:

Et gardez à l'esprit que tout ça, oui absolument tout ce qui précède, n'est là que parce que c'est "historiquement ou mythologiquement pertinent", comme le dit l'introduction. :noel:

Musique officielle

C'est quoi cette merde ?

Galerie

Voir aussi

Liens externes