Pas gay

De Encyclopedia Noelica
Aller à la navigationAller à la recherche
La chose la plus gay au monde

"Pas gay" (en anglais : "no homo") est une expression utilisée pour se dédouaner d'avoir fait quelque chose à connotation homosexuelle, comme d'avoir complimenté les cheveux d'un autre mec, voire de l'enfiler jusqu'au trognon sans avoir l'élémentaire politesse de lui manipuler gentiment le petit frère. Il est de notoriété publique que si les couilles ne touchent pas, alors ce n'est pas pédé. Comme le veut le vieil adage, un trou est un trou et une bite n'a pas d'œil. :hap:

Si ce n'est pas gay, alors c'est de l'amitié virile. C'est déjà mieux que de coucher avec des filles. Les filles, étant des efféminés x100, sont automatiquement très très gay, et coucher avec l'est encore plus. Le seul moyen de ne pas être gay est donc de pratiquer l'amitié virile, en prenant bien soin de respecter les règles de sûreté pour ne pas finir pédé. :ok:

Critères pour que ça ne soit pas gay

  • Les boules ne doivent pas toucher
  • Il ne faut pas se regarder dans les yeux
  • Il faut bien dire "no homo" / "c'est pas pédé"
  • En juin, c'est pas pédé. Point.

Témoignage larmoyant

>Être moi
>Mon meilleur pote et moi prenons un appart ensemble
>On n'a pas de copines
>On s'encule parce que c'est mieux que la branlette
>On décide de se marier pour payer moins d'impôts
>On adopte un gosse pour qu'il soit notre petit pote
>Un jour quand on baise les boules touchent
>Il ne s'arrête pas pour dire "no homo"

Est-ce que je suis marrié à une tarlouze ? Comment le dire à notre fils ?

Panique énonciative

Une "étude" scientifique a été faite, sous le nom « Gay ou pas gay ? » Panique énonciative sur le forum jeuxvideo.com. (Lien.) Le coup du "pas gay" y est pris totalement au sérieux par cette bande d'abrutis, dans une pitoyable tentative d'analyse sociologique. :autiste:

Cet article propose d’étudier le dispositif de « panique homosexuelle » (théorisé par Kosofsky Sedgwick) tel qu’il se déploie dans une communauté régulièrement mise en lumière par la presse en raison de son homophobie et de son sexisme : jeuxvideo.com. Dans cette communauté, les discours concernant certaines pratiques sexuelles entre hommes sont un objet de débat : pratiquer la masturbation ou la fellation entre amis est considéré soit comme une marque de virilité hétérosexuelle, soit comme de l’homosexualité. Je montre que la double catégorisation de ces actes sexuels associée à un dispositif de trollage permanent sur le forum relève d’une panique homosexuelle, articulée à une panique énonciative. Ces pratiques de trollage, considérées comme un dispositif discursif, permettent en effet de mettre en doute les catégories et les définitions de la sexualité que les internautes ont eux-mêmes énoncées. En cela, elles contribuent à laisser entendre que les frontières entre hétérosexualité et homosexualité existent et sont imperméables, tout en laissant floue la nature de ces frontières : cela constitue un dispositif puissant de production d’une masculinité hégémonique.

Le site Têtu a aussi proposé un article sur le même sujet. Pour eux, ça, c'est un vrai témoignage :

mais non, c’est pas gay... c’est juste de l’entraide entre mecs, quoi de plus normal ?
C’est du simple dépannage donc non, no gay
tout le monde fait ça mec
perso je suce mes potes pour les dépanner, ya rien de gay du tout dans l’acte hein

Ils citent aussi un certain nombre de cas qu'ils considèrent comme des trolls :

  • Si il a pas bu approximativement 25 litres de ton sperme c’est bon je pense mais pas une goutte de plus
  • S'il a les cheveux longs, c’est pas gay
  • Si tu te pinces le nez, c’est pas gay
  • Si c’est avec la main gauche c’est bon on laisse passer !
  • Non du moment que tes couilles touchent pas ses sourcils c’est pas gay
  • Tant que ton pote s’appelle pas Marc c’est pas gay
  • Tant que tu refuses qu’il te mette un bambou dans le cul tout en te forçant à sucer la bite de son père c’est pas gay, rien à craindre
  • Ok c’est cool, parce qu’il ma pris en deepthroat donc je pouvais pas voir ces yeux, donc je ne suis pas gay, merci je suis rassuré…"

Galerie

Voir aussi

Articles connexes